C’est toujours la même rengaine : passer à une couleur plus claire que sa base naturelle nécessite une décoloration et donc une visite chez un bon coloriste. C’est presque toujours le cas lorsqu’on cherche à obtenir un blond. Et encore plus s’il s’agit de votre toute première décoloration. Ensuite, une fois la décoloration effectuée, tout va dépendre de la patine appliquée. En effet, pour avoir un joli blond polaire (qui est un blond presque blanc), la décoloration est systématique. Cependant, il faudra ensuite déposer une patine d’un blond  » gris cendré perlé  » sur les mèches sélectionnées ou sur l’ensemble de la chevelure afin d’obtenir cette coloration particulière. Selon la couleur de votre base naturelle, le passage au blond polaire peut prendre plus ou moins de temps. Les blondes ont un avantage puisque leurs cheveux déjà clairs nécessiteront moins de décoloration et de ce fait, moins d’étapes.

 

Mèches ou pas : telle est la question

Vous pouvez opter pour une couleur uniforme très rock ou commencer par un balayage. Cette dernière technique permet de colorer partiellement les cheveux, en décolorant seulement quelques mèches pour qu’elles soient plus claires. Cela apporte de la profondeur et du mouvement à la chevelure et la rend beaucoup plus lumineuse. Vous pouvez découvrir plus d’informations sur cette teinte ici : https://www.dearmuesli.com/envie-dun-blond-polaire-ce-que-vous-devez-savoir/.

Le balayage a l’avantage d’être plus subtil et d’apporter de la nuance de manière naturelle. Un peu comme si c’était l’œuvre du soleil ! Dans ce cas, les racines et certaines mèches ne sont pas décolorées pour garder de la profondeur. Le balayage a l’avantage de pouvoir être réalisé sur des bases blondes ou brunes, à condition qu’il soit bien fait. Si, au contraire, vous souhaitez un blond polaire uniforme, vous pouvez décolorer l’ensemble de la chevelure ou laisser les racines encore naturelles. Il existe différents kits de décoloration et de balayage disponibles en grande surface ou à commander sur Amazon et les sites de marque, mais on ne le dira jamais assez : rien ne vaut un coloriste professionnel.

 

Le blond polaire : pour qui ?

Doit-on être naturellement blonde pour pouvoir prétendre au blond polaire ? Non pas nécessairement. On peut donc être brune et obtenir un blond polaire avec l’aide d’un bon coloriste qui maîtrise parfaitement la technique. Attention à votre teint : si votre teint est plutôt mat et chaud, le résultat ne sera pas toujours heureux. Peu importe que vous soyez brune, l’idéal est d’avoir un teint plutôt froid. En revanche, si la base a peu d’importance au final, l’affaire se complique sur des cheveux déjà colorés. En effet, le cheveu a une mémoire et toutes les couleurs que vous pourriez faire modifient chimiquement leur structure. Dans ce cas, plusieurs étapes et plusieurs rendez-vous peuvent être nécessaires. Quant à la texture, peu importe que vos cheveux soient fins ou épais, bouclés ou raides : tout marche.