L’école reprend et si vous avez un enfant d’âge scolaire, il y a de fortes chances qu’il rencontre un camarade de classe handicapé. Il est essentiel d’apprendre à votre enfant à comprendre les enfants ayant des besoins spéciaux et la façon de les traiter. Malheureusement, de nombreux adultes ont tendance à se sentir mal à l’aise à l’idée de reconnaître le handicap d’une autre personne et, s’ils ne font pas attention, ils peuvent transmettre cette attitude à leurs enfants. Même si vous ne dites pas de choses impolies ou gênantes en parlant d’une personne handicapée, votre enfant peut capter votre évitement du sujet ou votre manque de compréhension des personnes différentes.

En tant que parent, il est essentiel d’aider votre enfant à comprendre cela et à apprendre à appliquer ces connaissances en classe. Toutefois, même si vous êtes d’accord sur l’importance d’enseigner aux enfants les handicaps, il peut parfois être difficile de savoir par où commencer.

 

1. Éduquez vos enfants et partagez les bases avec eux

Un excellent moyen d’aider les jeunes enfants à comprendre les handicaps est de faire appel à votre bibliothèque locale. Il existe de nombreux livres pour enfants qui parlent des personnes ayant des besoins spéciaux et qui leur apprennent à s’engager avec elles. Vous pouvez également rechercher des vidéos en ligne ou des émissions de télévision qui donnent une image positive des personnes ayant des besoins spéciaux. Sachez que des établissements comme l’itep existent et accompagnent les enfants ayant des troubles psychologiques. Vous pouvez En savoir plus sur leur site. 

 

2. Vous n’avez pas à expliquer chaque détail

Chaque enfant est différent. Cela signifie qu’ils traiteront l’information différemment. Les enfants – surtout les plus jeunes – peuvent facilement être submergés ou confus si on leur donne trop d’informations. L’objectif ici n’est pas de transformer votre enfant en un expert des handicaps. Il s’agit simplement de l’aider à réaliser que chaque enfant est différent et que ces différences doivent être célébrées. Elles ne sont jamais une raison d’avoir peur ou d’éviter quelqu’un.

 

3. Apprenez à votre enfant que tout le monde est différent

Chaque personne – avec ou sans handicap – est unique. Enseigner à votre enfant à embrasser les différences d’autrui plutôt que de les éviter est une compétence de vie précieuse à tout âge. Même s’il n’interagit pas quotidiennement avec un enfant à besoins spéciaux, mettez un point d’honneur à encourager votre enfant à interagir avec une variété de camarades de jeu. Recherchez les occasions pour lui de s’engager avec d’autres personnes différentes de lui. 

 

4. Soulignez que ce n’est pas parce qu’une personne a un handicap physique qu’elle ne peut pas faire quelque chose

Un enfant qui a un handicap ou une limitation physique reste une personne. Il aime les activités et les rencontres avec des personnes de son âge. Il veut être aimé et accepté par ses camarades. Ils peuvent simplement avoir besoin d’aménagements spéciaux pour y parvenir. Au fur et à mesure que votre enfant grandit, enseignez-lui l’importance de donner à tous les élèves la possibilité de participer à des activités. Encouragez-le à inviter ses camarades de classe qui ont des besoins particuliers à se joindre aux jeux de la cour de récréation et aux activités extrascolaires, le cas échéant. S’il n’est pas sûr de ce qui est acceptable ou si son ami a besoin d’un aménagement spécial, incitez votre enfant à demander à un enseignant comment inclure et aider au mieux son ami. 

 

5. Enseignez la patience

La patience permet de construire des amitiés et d’inclure les autres. Si votre enfant comprend le handicap de son camarade, il sera plus facile pour lui de faire preuve de patience s’il se déplace plus lentement ou prend plus de temps pour comprendre un jeu ou une activité.